FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[19-20/05/07] --> Transvésubienne 2007
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 59, 60, 61 ... 65, 66, 67  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GrenobleVTT.com Index du Forum -> Evénements VTT
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ben
Rando-Freeride


Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 2149
Localisation: Gre
VTT: A peine...
MessagePosté le: 25 Mai 2007 22:24    Sujet du message: Répondre en citant

Faby a écrit:
oh là tous ces cr à lire ca me donne mal au crâne
vous vous zêtes bien amusése en tous k je pense en fait, je sais plus trop

ce soir out of order !!

je sors d'un pot du boulot Champagne à gogo
y zont des tunes dans cettt ea gence mais ya que des filles ou des mecs gays ......
sui complètement pétée

en tous ca l'année prochaine je me ferai pas autant chier pour gagner une casserole
j'ai aussi gagner le prologue mais mm pas eu de poduim pour etre avec YOYO dessus

ciao bye

F..y

vous vous tromper c'est ma soeur jumelle qu'ya du gagner ......... parce que moi .......


Vas-y Faby montre leur l'exemple à ces pseudo sportifs Mort de rire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tonio



Inscrit le: 20 Jan 2007
Messages: 269


MessagePosté le: 29 Mai 2007 17:59    Sujet du message: Répondre en citant

CR

Désolé pour ce CR tardif, et ça risque d'être un peu long… , mais je ne vous en tiendrais pas rigueur si vous ne finissez pas. Confus

18 Mai

Déjà sur place avec Chocapic, on se lance dans une première montée vers le pic de la Colmiane pour repérer le prologue. Bon comme il est encore tôt et que l’on est que la veille du départ, les balisages ne sont pas en place (Merci G.E., tiens c’est marrant c’est les initiales de Gros E….é Maléfique ). On s’élance donc sur un petit Single sympa très roulant qui se trouvera être le bon chemin. Pour nous éviter de devoir remonter de St Dalmas à la Colmiane à la forece de nos jarrets, on grenouille un peu su un autre single à profil légèrement montant des plus sympathiques pour se retrouver pile au col de la Colmiane. On récupère de quoi bouffer et on remonte aussi sec au pic par les pistes cette fois. Presque au sommet on rencontre G E qui balise enfin (il est 13h). On apprend qu’il commence le fléchage du prologue à 14h. On bouffe au sommet et on redescend finalement par la piste de DH. Après un peu de repos près du petit lac, je décide de repartir seul pour le pic, laissant ma titine au soin de Chocapic. Je me lance enfin dans le prologue fraîchement balisé. De la balle. Première partie super roulante en traversée, deux trois pentes des plus agréables et arrivée à St Dalmas. La je tombe sur les jeunes du pays à la croix, tous en TS avec fourche de 200mm. A coté, mon vélo passe pour un jouet d’enfant. Il m’indique la suite dans le pierrier. Passage sans problème, puis piste roulante jusqu’à la seconde traversée, plus technique. Puis les épingles sur la mousse fraîche. QDB Très content . Le soir, c’est camping à la ferme avec d’autres coureurs, bonne ambiance, bon geuleton !

19 Mai.
Réveil à 7h30, p’tit déj et hop, départ pour le Lycée de la montagne en VTT. Retirage des plaques et voilà qu’arrive l’équipe de GreVTT au grand complet dans le plus pure style GreVTT, c'est-à-dire la foire Mort de rire ! Des biclous dans tous les sens, des plaques qui volent, des vélos pas marqués, des critiques sur les magnifiques coupe-vent DDE (Au passage de tous ceux qui on fait la transvé et le GreVTT Tour, seule Marco ne l’a pas mis, comme quoi, il n’étaient pas si pourri ces K-way !)
Après un Vinc’chargement dans la benne, hop, départ pour le repérage en troupeau. Je passe sur les 3 ou 4 tentatives de Yoyo dans la petite pente et mes deux gauffres dans les épingles. On arrive au lycée, et là, première emm…de, la chaîne qui est vrillée. Après un peu de méca, je décide de laisser l’ancienne. Après une remontée en stop vélo qui a failli mal finir, accroché aux portières comme on pouvait avec Chocapic, une petite bouffe rapide et on part pour le col retrouver la bande de Grevttiste. Après l’effervescence de la remontée mécanique, les railleries et les commentaires qui vont bon train, c’est la mise en ligne. On papote avec les voisins, Chocapic part avec la ligne précédente, les filles deux ou trois lignes derrières. Et c’est parti mon kiki ! je pars tranquille en 3eme position. Dans le plat, une erreur me fait bouffer la poussière des concurrents et du sol. Dans la petite traversée, le repérage joue un peu puisque je rattrape les deux précédents et un de la grille d’avant juste avant la cassure ou je les double sur une hésitation de leur part. Et là, très confiant par ce chemin agréable, j’envoie un peu plus gros que précédemment. Malheureusement, à la première relance, je n’ai plus de chaîne…Pas glop ça. Mal ou Très fou Mal ou Très fou Une réparation express et c’est reparti. Manque de bol, la nouvelle chaîne est trop longue et ça saute à la moindre relance. La solution, le grand plateau et le doigt en permanence sur le levier pour maintenir la tension. Avec l’énervement, un OTB vient couronné le tout dans le pierrier alors que je doublais deux concurrents. La suite se passe bien même si je fatigue avec le doigt sur le dérailleur en permanence et la chaîne qui saute encore malgré tout. Les dernières épingles passeront super bien et c’est l’arrivée en 35min et quelques. Je pensais avoir perdu 5 minutes en réparation, mais je crois qu’en réalité ça a été moins. Bref, ce temps est largement améliorable… L’année prochaine pour sur ! Le soir, alors que les autres prennent l’apéro, un petit rallye isérois se déroule sur la montée de Levens. Bin mes cochons… c’est qu’ils envoient Dim et Jip ! Au retour, ajustage de chaîne (mal fait) pasta party et au goudron, pardon, au lit.

20 Mai

The Race : La Transvésubienne06 2007 !!!! L'allu des nouveaux arrivants sur le parking devant les Roumains qui squattent à 15 près du quart du parking. Après une assez bonne nuit, intense mais courte, un bon petit déj, même matinale ne fait pas de mal. Un cacao chaud, 4 tartines de Nutella et une banane engloutie. Le lait m’inquiétera un peu pour une course commençant 15 min après, mais passera quand même. En roulant un peu je m’aperçois que la chaîne craque encore un peu lors des efforts. Gasp, pas le temps de rectifier tout ça.
Sur la ligne de départ, ça s’agite gentiment, certain et surtout certaine use de la guerre psychologique pour user les autres concurrents (Faby ???). Bref, bonne ambiance dans le peloton.

Pan… et c’est parti, on aperçoit les premiers s’élancer et 2 secondes après on se retrouve comme un débile à pédaler dans la pente, entourer d’autres débiles. On se croirait dans un des albums Joe Bar Team… Je vais tous les pourrir !!!! Ca passe, ça passe… ou pas (Marika). Et la montée commence. Rejoint par Vinc’ dès le début, on va griller un peu les gens dans la montée sur piste et déjà ça pousse. Dès le pic de la Colmiane, un mal de dos assez pénible, une chaîne qui saute et les gens qui bouchonne me fatiguent. Et bin la suite promet. Je passe devant Cyril 4 ou 5 gars derrière Vinc’ en 110 et quelques. Ce sera la dernière fois que je verrais son dos. Après la traversé et la descente sont un enfer pour ne pas dire autre chose.
Aucune relance possible à cause de cette chaîne. Finalement je descends tant bien que mal en souffrant beaucoup des bras. Je me fais doubler par un nombre de concurrents important, tentant veinement de ne pas bouchonner. Un joli plongeon à plat ventre sur la piste pour moi et dans le bas côté pour mon vélo va égayer cette descente. Puis une crevaison au dessus de Lantosque ou je me fais doubler par Chocapic, Faby et Alligator.

Lantosque, délivrance… les bras en bouteilles à causes des marches d’escaliers ! Là le staff technique GreVTT assure. Un grand merci à Cécile et Amanda pour le ravito, le bout conversation et le remplissage des camel. On prend des nouvelles des autres déjà loin devant, peut être presque déjà à Peira Cava. 3 quartiers d’Orange, 3 morceaux de banane, deux barres de céréales et du coca. 6 abricots sous le cuissard plus des barres dans le sac, réparation de la chambre qui avait pincé (un poil sous gonflé au départ je pense) et arrêt au stand Neway pour la chaîne alors que Faby part sur les talons de Chocapic. 3 maillons en moins et un bilan pas très élogieux de la geule de mon dérailleur et je repars gonflé à bloc. Et là, je bénis ce mécano. Ça ne saute plus.

Montée de Peira Cava en très grande partie sur le vélo dans la roue d’un crosseux qui trouve que c’est une hérésie de pousser alors qu’on peut pédaler. De son avis, on double un sacré paquet de monde. Dans les portages, il souffre un peu plus mais me suit. Une fois sur la piste je double Chocapic qui en bave bien. Sur un conseil de sa part, je remonte un poil ma selle et pête mon levier de serrage rapide… Cool. Le petit raidillon se passe super bien et je continue à doubler plein de monde. Le moral remonte un peu. Et là le 2eme ravito... Là plus question de barre de céréales. Elles ne passeront plus. Des tucs au bacon par 3 et du Coca. Une grosse poignée d’abricot sous le cuissard et c’est reparti pour une descente de débile... Je fais une partie de la descente avec la selle dans le ventre(par peur d’achever mon attache rapide) mais l’inconfort me fait me raviser et je me cale en position intermédiaire. La descente est un calvaire pour les bras. Malgré ça je parviens à doubler deux TS visiblement plus fatigués ou craintifs que moi.

On remonte doucement la pente jusqu’au col de porte. Là encore je double des gens mais cette fois je resterais avec eux plus ou moins jusqu’à Langarvin, les doublant dans les montées et eux dans les descentes. Dur dur. Une petite crevaison vient égayer la traversé histoire de se mettre à l’ombre alors que le soleil sort.

Au col de Porte, alors que je me jette sur le fabuleux mélange camembert/coca , je manque de m’étouffer en entendant GE hurlé : « le premier vient d’arriver » Choqué . J’en suis alors à la mi course…Pompompom. Je repars donc avec le plein d’eau et d’abricot toujours sous le cuissard. 300m plus loin, ma cale de chaussure se dévisse. Hop petit resserrage et c’est reparti. Juste avant d’entamer la descente dans les bois brûlés, je me fais doublé par 3 motocrotteurs qui empestent tout le monde et même pas foutus de descendre correctement Mal ou Très fou. L’intérêt ??? pas vue ! Mention Spéciale au GE pour les panneaux « Respecte le sentier » dans un endroit taillé à la serpe ! Roulement des yeux Bon après c’est les montagnes russes. Je passe sur les marnes ou dans une descente sur le vélo une baliseuse me dit « Attention c’est raide ». Je passe à côté d’elle sur le vélo « c’est bon ça passe ». « Oui mais après c’est pire » et c’est là que mon vélo me passe à côté. Et oui, j’en ai une petite… de fourche ! Du coup les ressources, ça passe mal. La montée au col St Roch se passe bien même si ma méthode de portage (sur le dos) n’est pas super compatible avec la végétation environnante.

Au col St Roch, je prend l’aspi (slurrrp) à deux compères avec qui on à fait un bon bout de chemin. Dans le début de la descente sur Langarvin, il me montre le col St Michel, il est alors 15h30 et la barrière horaire est à 16h45. On se dit qu’il va pas falloir traîner. Le stress et la fatigue aidant, dans les 100 derniers mètres avant le Pont Romain sur Langarvin, je trouve le moyen de me freiner un peu fort de l’avant, de me retrouver en nose et de m’arrêter près du ravin, les deux pieds vers la roue avant. Manque de bol, le cadre va pivoter autour du guidon et coincer mon mollet gauche entre la roue avant et le grand plateau. Ouch les tendons…Je passe sur la douleur et l’hémoglobine. Heureusement, c’est juste le muscle. Cri de rage quand même, car il ne me restait qu’une montée. Je crains alors de devoir abandonner, moral en chute libre. Je ne sais pas si je pourrais monter. Une fois en bas les infirmières me nettoie tout ça et me bande. Le pied bouge encore mais le muscle enfle. « Vous avez un moyen pour vous rendre à Levens ? » « Oui, en vélo ! » Bref après une courte négociation, je repars en clopinant. 15h50 La montée de la voie romaine ne se fait pas sans peine. Le plus supportable c’est sur le vélo. Je tente le plus possible de rouler, mais le nombre de concurrents m’impose de poser pieds à terre et de pousser sur la moitié de la montée. Le poussage se fait tant bien que mal et tout ceux qui me doublent ont l’air vraiment entamés physiquement. L’un d’eux, à l’ombre à mi pente, se fait apporter un coca part un gamin du col. Il ne montera pas jusque là, trop fatigué. 17h10, Le dernier ravito, enfin. Le traditionnel Coca camenbert passe bien, d’autant plus que la barrière horaire est à 17h30. Je repars à 17h20, en jetant un œil derrière sur la montée. Je ne distingue plus de concurents. MarcoYo, Chocapic, Marrika et Alligator ne seront pas passé… Zut ! Pleure ou Très triste

Je repars difficilement. La piste passe et j’attaque la traversée du Ferion. Pas glop. Le molet tendu, même douleur qu’une crampe permanente, je descends du vélo à la moindre marche supérieure à 50 cm Embarassé . Autant dire que jusqu’à la montée ce n’est pas une partie de plaisir. Dommage car cette traversée à tout pour plaire, alternant les roulages et les passages techniques. Un vrai plaisir, ou pas. La descente des marches ne se fera pas sur tapis rouge. Les bras encaisse à petite allure, ne voulant pas casser à moins de 10 bornes de l’arrivée. Dernier col. Là le passeur me dit 15 min. Il n’avait pas vu la geule de mon mollet et mon état de fatigue celui là. Et si il me compare à celui qui a fini premier… Bref la dernière descente se passe bien. Un dernier coup de cul et c’est la ligne droite dans le champ jusqu ‘à l’arrivée. Finisher !!!! 169eme en 11h58 (je crois)


Epilogue :


Je file me refaire faire un bandage car le premier est étrangement rouge. Et j’apprends avec plaisir par Jip que des concurrentes auraient passées le col St Michel grâce à un obscur contrat. Cool. Et c’est l’arrivée de MarcoYo, Marrika et Chocapic. Super les filles ! Bravo les mecs. Enfin, la paela ne me tentera même pas. Il va me falloir un certain temps avant de pouvoir avaler quelque chose. Enfin bref, ça c’est fait !!! Après un petit aller retour à la Colmiane, on repars pour Gre, content du résultat de GreVTT, à refaire la course ! Encore un grand Merci à Chocapic pour avoir conduit tout du long pour le retour.

Merci à tous pour ce moment GreVTTistiquement gargantuesque.

PS : Je cherche un vélo TS d’enduro à acheter cette hiver pour faire mieux l’année prochaine. Si vous estimez que votre vélo est une tuerie mais que vous devez vous en séparer parce que … parce que bon ! Et bien sachez que je suis près à vous le reprendre à un prix d’ami ou à vous l’échanger contre un magnifique Scott Racing noir dont vous me direz des nouvelles.
Mais si Chocapic, j’ai une fourche à l’avant !!!
_________________
Je roule propre, ce sont les chemins qui sont dégeux!!!

http://empanada.over-blog.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Samwell



Inscrit le: 21 Oct 2005
Messages: 2745
Localisation: Revel City
VTT: Nicolai, Sunn
MessagePosté le: 29 Mai 2007 18:37    Sujet du message: Répondre en citant

Chapeau tonio, fallait avoir envie de continuer après ta chute Choqué
C'est toujours aussi bon ces CR Maléfique
_________________
Never enough singletracks !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Vinc
Webmaster / Admin


Inscrit le: 26 Mar 2004
Messages: 4598
Localisation: Grenoble'Plage
VTT: Santa Cruz Blur LT2
MessagePosté le: 29 Mai 2007 19:03    Sujet du message: Répondre en citant

Toujours aussi fabuleux ce genre de récit !
Même 10 jours après la Transvé, quel bonheur de lire les aventures de chacun Cool

Merci pour ce CR Tonio ...

_________________
GrenobleVTT.com - Singletrack.fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Marika
Kador Intouchable


Inscrit le: 24 Mai 2005
Messages: 658
Localisation: Grenoble_0611_0319_10

MessagePosté le: 29 Mai 2007 19:12    Sujet du message: Répondre en citant

yesssss trop bon! Très content
t'es vraiment un warior Tonio! quand je vois comment j'avais les bras (et les jambes Roulement des yeux ) explosés dans les descentes, t'as du les sentir passer! Mort de rire

Des CRs, des CRs, on veut encore des CRs!! Très content
(Faby, Marco, Chocapic, Alligator, Cyril...au boulot! Moqueur )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jip



Inscrit le: 03 Oct 2005
Messages: 56


MessagePosté le: 29 Mai 2007 19:27    Sujet du message: Répondre en citant

Encore bravo Tonio pour cette fin de parcours sur une jambe Choqué.
Et merci pour ce moment de rigolade que j'avais oublié : le seul endroit où GE avait sorti ses panneaux "respecte le sentier" c'était justement en plein freeride là où il avait massacré la pampa pour faire un pseudo sentier Choqué Mort de rire Mal ou Très fou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vinc
Webmaster / Admin


Inscrit le: 26 Mar 2004
Messages: 4598
Localisation: Grenoble'Plage
VTT: Santa Cruz Blur LT2
MessagePosté le: 29 Mai 2007 19:35    Sujet du message: Répondre en citant

Carrément incohérent le positionnement de ces panneaux "Respecte le sentier" Roulement des yeux Mort de rire ...




------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Aucun lien avec ci-dessus : La ligne de départ du dimanche sous un nouvel angle, c'est Flèche ICI Cool .
_________________
GrenobleVTT.com - Singletrack.fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril du Monêt'
Rando-Freeride


Inscrit le: 09 Aoû 2004
Messages: 2699
Localisation: AU MONET' !! t'es sourd z'ou koi ?
VTT: plusieurs !
MessagePosté le: 29 Mai 2007 19:55    Sujet du message: Répondre en citant

zebulon64 sur velovert a écrit:
Sur que c'est une course à part...ne serait ce que par l'ambiance qui y regne, je n'aurais pas trouvé partout un gars qui démonte ça chaine pour me la filer afin que je puisse essayer de finir, on s'est revu à l'arrivée et il était heureux pour moi.
J' ai aussi vu des trucs...émouvants...un gars dans la montée sur St Michel, la cheville bandée avec du sang, il boitait, chaque pas avait l'air d'etre un supplice mais il essayait quand meme de ralier la porte dans les temps, ça aussi ça m'a bien remotivé, suis pas sur de voir ça ailleurs icon_rolleyes.gif
Pour le vélo le 575 a été parfait, d'ailleurs c'est aussi une des rares épreuves ou les gros et petits vélos sont presque à chances égales.
Bref, encore merci aux organisateurs et aux participants pour l'esprit qu'ils y apportent, merci à tous et...à l'an prochain icon_wink.gif

Ce message a été modifié par Zebulon 64 - 24/05/2007 à 09:51.


Dingue !!!
_________________
Je suis ce que j'achète ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dan



Inscrit le: 16 Mar 2007
Messages: 322
Localisation: Le Mûrier

MessagePosté le: 29 Mai 2007 21:38    Sujet du message: Répondre en citant

Grand bravo Tonio pour ta course et CR

J'ai un vélo pour toi Très content Mort de rire Moqueur



_________________
Les doigts dans le nez


Dernière édition par Dan le 29 Mai 2007 22:58; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Seb
Rando-Freeride


Inscrit le: 15 Sep 2004
Messages: 5074
Localisation: Grenoble
VTT: Intense 5.5
MessagePosté le: 29 Mai 2007 22:54    Sujet du message: Répondre en citant

Jip a écrit:
Encore bravo Tonio pour cette fin de parcours sur une jambe Choqué.
Et merci pour ce moment de rigolade que j'avais oublié : le seul endroit où GE avait sorti ses panneaux "respecte le sentier" c'était justement en plein freeride là où il avait massacré la pampa pour faire un pseudo sentier Choqué Mort de rire Mal ou Très fou


hmmm... ces sentiers sont d'anciennes traces réhabilitées, avec des nouvelles "liaisons" on va dire...
je n'y vois pas trop de massacre, personnellement... toutes les traversées et remontées de combe empruntait clairement un sentier deja existant! Clin d'oeil
_________________
Thé? Café? Chocolat?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GrenobleVTT.com Index du Forum -> Evénements VTT Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 59, 60, 61 ... 65, 66, 67  Suivante
Page 60 sur 67

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


GrenobleVTT.com
Singletrack.fr | Liens VTT | Contact | Flux RSS | Zone d'administration