FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[19-20/05/07] --> Transvésubienne 2007
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 53, 54, 55 ... 65, 66, 67  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GrenobleVTT.com Index du Forum -> Evénements VTT
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Marika
Kador Intouchable


Inscrit le: 24 Mai 2005
Messages: 658
Localisation: Grenoble_0611_0319_10

MessagePosté le: 25 Mai 2007 09:46    Sujet du message: Répondre en citant

Idée Mon CR arrive, âmes sensibles s'abstenir, et si vous avez trouvé les autres longs, là vous allez pleurer...

Il y a du suspense, du sang, énormément d'action avec des gentils et des méchants et de l'amoooooooooour! (pas de fesses, désolée Triste )

Maléfique
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Vinc
Webmaster / Admin


Inscrit le: 26 Mar 2004
Messages: 4609
Localisation: Grenoble'Plage
VTT: Santa Cruz Blur LT2
MessagePosté le: 25 Mai 2007 09:51    Sujet du message: Répondre en citant

Marika a écrit:
Idée Mon CR arrive, âmes sensibles s'abstenir, et si vous avez trouvé les autres longs, là vous allez pleurer...


J'allais dire la même chose pour le mien qui arrive ASAP Cool !
_________________
GrenobleVTT.com - Singletrack.fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Yoyo
Infatigable bavarde


Inscrit le: 18 Mai 2006
Messages: 3243
Localisation: Pas loin de la Cuche...
VTT: TopBike customisé!
MessagePosté le: 25 Mai 2007 09:52    Sujet du message: Répondre en citant

Comment ils essayent de se rattraper, les retardataires Mort de rire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Ben
Rando-Freeride


Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 2149
Localisation: Gre
VTT: A peine...
MessagePosté le: 25 Mai 2007 10:03    Sujet du message: Répondre en citant

Marika a écrit:
(pas de fesses, désolée Triste )



En s'en fout alors...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marika
Kador Intouchable


Inscrit le: 24 Mai 2005
Messages: 658
Localisation: Grenoble_0611_0319_10

MessagePosté le: 25 Mai 2007 10:24    Sujet du message: Répondre en citant

Ma Transvépédestre à Moi!

Flèche 6 Months earlier:
J'en ai maaaaaaaarre du VTT! allez hop, en sav pour l'hiver, je sais pas si j'irais le chercher un jour!
Flèche 3 weeks earlier:
Raid en ski de rando en Suisse avec Jip et Amanda. Bon Amanda, jip veut faire sa transvé, on se fait un plan débinage escalade pendant que ces messieurs se la mesurent?? Clin d'oeil
Flèche 1 week earlier:
1ere sortie de VTT...la grosse pêche sur montée sèche sur route de 700m! c'est bon je suis à fond là!!
Insidieusement, le matraquage « transvé » de Jip commence à faire son chemin. Mais bon, je tiens bon, je me doute bien que la transvé sans entrainement, c’est de la pure débilité !Le dimanche, c’est « grosse » sortie au Tabor, avec 2300m de D+ prévus au programme. Heureusement, mon instinct naturel au débinage, et mon mal de jambes me permet de raccourcir le truc pour ne pas dépasser les 1800m de D+.
Mais là, c’est l’erreur : à cette sortie, toutes les filles sont là, et Juju et Yoyo sont surmotivées. Jip est déjà inscrit, et il affiche un petit sourire en coin, sachant qu’il a déjà semé le doute dans mon esprit…Un bon petit portage à la montée, comme j’aime, qui me met bien le smile, et Faby qui me prend en main à la descente : j’ai manqué me tuer tout le long, avec JGR aux fesses qui gueulait que je bouchonne à tous les virages, et Faby qui s’est mangée au moins 3 fois tellement elle engageait…
Et là, le VTT pour moi c’est reparti, et la bonne ambiance avec les copains me fait oublier mes réticences…
Le lendemain, j’envoie le bulletin d’inscription par courrier, sans trop y réfléchir sinon je suis capable de tout arrêter ! On est à J-6 de l’épreuve, avec 3 sorties de VTT dans les jambes Embarassé Roulement des yeux !

Flèche Veille du prologue:
Vendredi soir,: après 2 journées géantes de VTT « tranquille » avec les copains dans les fabuleuses terres rouges de Guillaumes, la motive est finalement bien au RDV !! En plus on s’est pas trop fatigués, parce que comme je dis toujours, tant qu’à pas être entrainé du tout, autant arriver frais et reposés !!
Ce sera chose faite, lors du bivouac-roumain sur la place des pétanqueurs de la Colmiane…On trouve une micro bande d’herbe pour planter la tente avec Jip, et vers 5h du mat, un bruit me réveille…J’ai droit au supplice de la goutte d’eau jusqu’à 7h du mat, car j’étais posée juste sous le rebord d’un toit qui a deversé sa rosée tout le matin !! Ah j’étais bien fraiche au réveil !
Un peu mal au bide avant le prologue. Jamais fait un truc pareil, et aller vite en descente c’est pas forcément mon truc. En plus l’ambiance compète je connais pas trop, je pense que c’est pas mon truc. Mais déjà, retrait des dossarts !!
Les Marcoyo vont faire une première reco fructueuse au tableau d’affichage pour annoncer les numéros…Et là, Yoyo revient en disant que je suis pas inscrite ! pas sur les listes ! Purée moi qui voulais pas la faire, c’est la meilleure occasion de débinage que j’ai jamais eue !!! Très content Hé ben en fait non, je suis verte, parce que psychologiquement, je suis bien dans le truc ! ça me fout un bon coup au moral, heureusement que Ricil rétablit la situation ½ heure plus tard, je viens d’apparaitre sur les listes ! (la nana de l’organisation me diras qu’elle a reçu mon inscription la veille, juste au moment de tirer les listes…ouf !). Roulement des yeux

Avant de monter en navette à la Bolline (hé ouai ! on a dit « tant qu’a pas être entrainés, autant pas se fatiguer !! »), c’est marquage des vélos.
Et là, problème existentiel…le gars a un marqueur rouge…et mon vélo est couleur rouge pouf. Il réfléchi, il cherche…il me dit « tiens je vais marquer la potence qui est noire ». Ah mais non il me dit, avec la transpiration, vous allez tout effacer !!! Ptain…je ne transpire jamais moi, je lui répond, je vais pas commencer à la transvé ! (pas d’humour, je crois que j’ai fait un bide).
Allez hop, départ pour la reco du prologue…Le début est hyper sympa, en petit single « pilotage » comme j’adore. Et arrive la 1ere rampe raide. Alors là on est les 4 filles, et…Faby descend sans sourciller, bien entendu ! moi, je m’approche du gouffre….beurk ! un truc mort raide, je fais jamais ça d’habitude ! Yoyo et Juju, pareil…On assiste alors à une scène d’anthologie, vas y marika, non yoyo je n’en ferais rien, toi d’abord, non moi j’ai peur…Yoyo nous fait environ 4 tentatives avec ½ tour devant la rampe, ce qui me surmotive comme jamais…je cherche du regard une échappatoire, une coupe « tafioles »…mais rien !!
Je finis par me lancer, et ça passe tranquille…suivie par yoyo et Juju. 15mn pour passer ça, faudra faire mieux au prologue !! Clin d'oeil
Suite de la reco : on se fait abuser au départ de la piste après le pierrier avec Jip…On rate la piste en question, et on se rajoute donc un peu de déniv avant de rattraper les autres…La foret, de la balle, que des épingles comme j’aime ! et nous re-voila à La Colmiane, Faby a réussi à ne pas se vautrer (elle était interdite de chute !) donc tout va bien… Très content

Flèche Prologue :
Je suis de moins en moins motivée, pas sure de tout passer sur le vélo, et surtout pas dans l’ambiance « course »…Avant d’arriver au télésiège, je fais la causette avec un gars. Ah, vous venez de Grenoble ? Ah c’est bien, c’est vallonné par là-bas ! Et c’est votre 1ere transvé ? Mais à Grenoble, vous faites quoi comme courses ? Ah vous n’en avez jamais fait ? Choqué Alors ça va être très très dur…bon courage ! Confus

Départ : en ligne avec les copines, ça glousse et ça papote ! On fait des stratégies pour bouchonner derrière pendant que Faby enquillera devant…:mrgeen: Et puis Gerges vient carrément casser l’ambiance en nous faisant un petit speech « heho les gonzesses, vous vous êtes surement perdues pour arriver ici, c’est une course d’homme alors repérez bien les bus-balais pour demain »…l’hallu !! Mal ou Très fou

Top départ, Derrière Faby ça descend pas mal au début…Les difficultés passent tranquille, je sais même pas pourquoi ça m’a posé probleme dans la reco…Par contre le rythme est trop élevé pour moi, et dès les 1res relances, j’en chie : pas de jambes, pas de souffle…Je me mets rapidos dans le rouge et laisse passer yoyo et une autre fille dès la montée sur piste. Après je déraille, plus de jambes je m’arrete pour remonter la selle…Dans les épingles ça passe bien évidemment. Dernière relance sur la fin : un gars (anglais) arrive derrière et commence à brailler « droite » !
Roulement des yeux Alors là mon gars, tu sais pas à qui t’as affaire !
Ça fait 1 semaine que je conditionne mes neurones à ça. Si le mec dit droite, il veut passer à droite, donc tu te mets à gauche. Mais non, rien n’y fait ! Pleine de bonne volonté, je me décale immédiatement…à droite ! Je crois que je me suis un peu fait insulter…désolée gars, mais tu joues pas ta vie non plus, hein ! Clin d'oeil
Bref, c’est l’arrivée, je suis bien contente, en 34mn avec tout le temps que j’ai perdu, c’est génial pour moi !. Mais c’est vraiment trop explosif pour moi comme rythme ; j’ai les jambes explosées, et je commence à douter sérieusement pour le lendemain… Confus
Le soir, Squattage roumain sur le parking de la Bolline ! On fignole les vélos (enfin…on fait les 1ers préparatifs, quoi !). Pour moi, ça se limite à regonfler mes pneus, huiler ma chaine et…fixer ma mousse de compète pour le portage !! Parce que moi, je mise tout sur le portage le dimanche, n’en déplaise à Seb…:mrgeen:
Et là, c’est le drame. Une fois la mousse Over-fixée avec le Duck-tape (scotch magique, pour les incultes), les vitesses ne passent plus…Et meeeeeerde ! Après une intense reflexion, je finis par creuser une rigole pour les cables dans ma mousse, et desserer le scotch. Miracle, ça marche !
Après cet intense effort mécanique (ou presque), c’est l’heure de l’apéro, des pates, et du dodo…On choisi l’aire de départ, herbeuse, pour planter la tente, et ce coup-ci, je dors bien ! Donc reveil pas trop dur le lendemain…

Flèche The Race:
7h du Mat’, j’avais peur d’un truc : le froid. Hé ben j’aurais même pas cette excuse pour en chier au départ de la course, la température est idéale.
Ça glousse encore dans les rangs sur la « ligne » de départ, et la Faby commence à jauger les adversaires et à faire de l’intox : « objectif 7h », elle balance tout haut. Là, le gars de devant se retourne avec un petit sourire narquois et la regarde en ricanant , genre « elle est gentille la gonzesse ». Hé ben Faby, je suis sure qu’a l’arrivée tu l’avais atomisé celui-là !! Maléfique
Et c’est le départ, dans une ambiance « débarquement de normandie », avec l’hélico qui tourne…Moi j’ai failli finir la course avant de l’avoir commencée : j’ai réussi à viser LE trou qu’il y avait planqué au milieu du champ. Je ne sais toujours pas comment j’ai échappé à l’OTB, parce que ces enfoirés avaient laissé une vraie tranchée, hyper dangereux ce truc ! Enfin bon, pan dans les bras, et merci la fourche…
Comme prévu, je me fais déposer dès le début de la montée. Escargot Moi c’est pas du genre diesel que je suis, mais super-diesel. J’avais donc décidé de partir à mon rythme du matin (soit trèèèèès doucement), pour ne pas me mettre dans le rouge direct. C’est chose faite, je me fais allègrement doubler de tous cotés. Un petit portage pour couper un virage me remet quand même le moral. Mais je suis tout de même partie beaucoup plus vite que mon rythme habituel, et je sens le cœur qui commence a monter…1ere traversée, ça bouchonne direct, et ça me gave. Je double 2/3 mecs en portant, et je lache l’affaire, c’est trop chiant. Je suivrais donc gentillement la que-leu-leu jusqu’en haut de la forêt, savourant la portion de portage qui me permet de me remettre à mon rythme cardiaque normal. Début du single travesant, un pur régal…si ce n’est que ça bouchonne à mort. Et la je suis bien emmerdée, ça va trop doucement pour moi (j’aurais pu passer plein de trucs sur le vélo !) mais je ne sais pas doubler. Je prends donc mon mal en patience, je me dis que ce sera toujours ça de fatigue économisée sur la journée !! Je croise Cyril, il me dit que je suis 220e un truc comme ça. Ben ça me fait ni chaud ni froid, je m’attendais à être dans les dernières…Par contre, je n’ai pas de montre, pas de compteur, rien, et je ne sais pas du tout si je serais dans le « timing » à Lantosque.

Descente de Lantosque :
Elle se passe hyper bien, je me régale…Je suis tout de même surprise par la technicité du truc (dixit Jip : tu verras, les descentes c’est tranquille, bcp moins technqiue que ce qu’on fait d’habitude !). En tous cas, je ne vais pas tarder à comprendre la signification du terme « cassant ». En fait une descente cassante, c’est quand t’es…cassé à l’arrivée ! bras et jambes bien shakerisés !!
Bref, pendant la descente de belles épingles comme j’aime, mais ça bouchonne devant, les mecs posent le pied a chaque fois. Au bout d’un moment, je demande gentiment si il voudrait pas se décaler pour que je passe…que dalle. Je suis trop gentille, j’arrive pas à doubler. Par contre 1 guguss pousse au cul derrière, et demande qu’on se pousse : je m’écarte bien volontiers : et les 4 mecs derrière en profitent pour s’engouffrer. Hého les gars, ça va commencer à aller là ! quelle bande d’enfoirés…
Mal ou Très fou
Arrive la fin de la descente, et les 1ers enchainements de marches. Là, je comprends ma douleur…J’ai horreur des marches d’habitude, et une grosse appréhension. Pourtant là je suis super bien dans le rythme, et je passe tout !! Trop contente, j’ai les bras explosés, mais j’enquille, même les derniers virages tordus…Arrivée à Lantosque, Amanda m’accueille avec Mag & Thibaut, ainsi que Cécile. Moi je commence à taper la causette, tellement j’ai halluciné de ma descente !! Amanda, super sympa, me remplit mon camel. Les morcoyo arrivent, et ça cause…Amanda me dit qu’il est 10h moins 10. Là gros coup au moral, Jip m’avait dit qu’il fallait que je vise 9h à Lantosque !! Du coup je repars, pas encore bien lucide…Je commence la montée des marches, et…ça passe pas. Bizarre, j’ai déjà plus de jambes, j’arrive pas à appuyer sur les pédales !! Je comprends 5mn après que j’étais resté sur le grand plateau, forcément, ça aide pas.
Allez, début de la remontée.
Je ne suis pas du tout dedans au début. Pas de jambes, je suis encore dans le rouge…gros coup au moral, je sais à peu près tout ce qu’il reste après et je commence à me dire que je n’y arriverai pas. Je me dis que Jip doit être loin devant, et que lui, il doit le passer sur le vélo ce single où moi je pousse depuis 15mn !! Bref, c’est le gros coup de mou. Puis petit à petit, le truc se raidit, on pousse / porte et là je reprends mon rythme ! Je suis bien calée avec 2 gars que je vais suivre pendant un bout de temps. Je m’emmerde pas, je porte au max, je trouve que ça économise plus que le poussage (et merde, je suis pas venue là pour rouler !!). Maléfique
Petit portage final ou les gars commencent à tirer la gueule, alors que moi je reprends le pêchon. Arrivée sur la piste de Turini, je suis bien, j’ai des jambes, du souffle, c’est cool !! Je continue tranquillou, et là j’hallucine parce que je double plein de gars (enfin heu...3 ou 4 quoi!)alors que j’ai l’impression de me trainer. On arrive au gros raidillon portage en fin de piste, et là les mecs sont décomposés de voir ça. Allez hop, je traine pas, portage et puis le single ensuite qui passe pas mal à vélo par endroit (j’ai retrouvé mes jambes !!!). Arrivée en haut de la montée, bien contente, j’ai retrouvé le rythme, le moral, tout va bien. Je demande : ça descend, là ? Je ne sais absolument pas où je suis. Un gars me demande si je suis toute seule, il hallucine que mon copain m’ait amenée ici pour se barrer devant… :mrgreen : Je lui répond quand même que je sais me gérer toute seule. J’entends glousser derrière, pas de doute, c’est yoyo !! petit coucou de loin, je repars direct pour pas perdre le rythme !
Là très honnêtement je me rappelle plus trop de cette partie, petit single bien sympa c’est clair !! Je passe mon temps à faire le Yoyo avec les 2 autres Spé rouge pouf (un Sworks et un Epic), c’est rigolo.
Arrivée au ravito suivant, on me dit qu’il n’y a plus d’eau…plus très lucide, je remplis quand même mon camel avec une bouteille planquée, mais erreur, je mange à peine. J’avais pas capté qu’il y avait de la grosse descente derrière !! Yoyo et Marco arrivent, je repars…Je crois que Yoyo me dit l’heure, mais j’imprime pas, je suis dans mon propre espace spacio-temporel… Mort de rire
La preuve : au début il y a une petite descente dans un champ, je me dit « tiens, c’est ça leur fameuse descente freeride dont ils parlent tant ! mais c’est du 2 leur truc !! ». Complet à l’ouest !! Mort de rire
Commence ensuite la séquence marteau-piqueur, et là je prends très très cher : les jambes et les bras tétanisent un peu, c’est très dur. Je suis quand même galvanisée d’arriver à passer tout sur le vélo ! c’est mon jour aujourd’hui en descente !! Je bénis le gars qui a inventé les TS, et surtout je prie pour que ma fourche tienne le choc. Je croise un gars qui a cassé son dérailleur, c’est la merde pour lui. Vers la fin des marches, la fatigue aidant, je ralentis un peu…Et inattention, j’hésite davant un passage, et Biim OTB. Bon, je me relève direct, un peu bosselé les genoux mais c’est tout. Je repars donc beaucoup plus tranquillou…Superbe passage dans les marnes et le rocher blanc, je me régale.
Ensuite c’est une succession de coups de culs / Descentes, je comprends plus rien je sais plus où je suis. Arrive la route et le col de la porte, je trace bien sur la route, bonnes jambes.
Arrivée au ravito, j’entends « marika », mais je ne vois personne…je suis complet à l’ouest ! en fait c’est Chocapic qui me dit qu’il est sec, il repart quand même. Moi je tourne en rond, je finis par remplir mon camel, et j’essaie de manger…rien ne passe. Yoyo et Marco arrivent, et pour moi gros coup de moins bien. Envie de vomir, oppressée j’ai du mal à respirer. Marco nous dit qu’on est tranquille dans les temps, 45mn d’avance sur la porte horaire, et il reste seulement 700m de D+. ça me remotive bien, merci Marco !!! Clin d'oeil
Je repars avec eux, mais je suis mal…j’arrive pas à les suivre, je les laisse partir devant après m’etre paumée dans la 1ere descente freeride. Ensuite cette partie, c’est au moral : j’ai plus le pêchon, il y a sans cesse des coups de culs et je passe mon temps à descendre / remonter sur le vélo. Je maudis le fameux Georges et ses idées de freeride. C’est pas tant les descentes qui m’ont génée, mais le fait de rien pouvoir enchainer sur le vélo. La pour le coup, j’ai vraiment eu l’impression de faire de la rando pedestre !!
Arrive le portage, là je me booste, allez marika c’est un truc pour toi ça ! Hé ben c’est très très dur…J’ai du mal à tenir mon petit rythme, mais je m’oblige à ne pas m’arreter du tout alors que tous les gars font des pauses. C’est hard, mais ça passe !!!!
Arrivée en haut, je suis paumée, je sais plus trop où je suis, ah c’est la route puis la descente. Sur la route, je discute un peu avec 2 gars qui ont l’air plus frais que moi. Descente sur l’engarvin, je me fais plaisir au début. Là encore, y’a toujours un coup de cul qui vient casser ton rythme !! Je commence a être bien plus lente, et à foirer mes trajectoires, alors je fais gaffe et sur la fin je mets des pieds à terre. Arrivée à l’engarvin, je porte jusqu’à la route suivie par un caméraman qui me filme. En haut, il me demande mes impressions : « heu…j’ai soif, je suis décalquée et je sais pas quelle heure il est ni ce qu’il reste à faire… ». Bon ben je lui réponds « c’est dur quand même ! ». Là, un paquet de gars alignés sur le muret qui semblent avoir abandonné….cette idée ne me traverse même pas l’esprit. Tout ce qui compte, c’est finir ! de toutes façon je n’ai pas l’heure, donc il faut que je monte, c’est tout ! Je demande s’il y a de l’eau, on me dit que non…je repars. Et là Alligator me rattrape et me demande si je veux appeler un « taxi » pour le retour…Je crois que j’ai du le regarder bizarrement et lui dire : « ah non, moi je finis ! ». Du coup il repart derrière moi, mais je crois qu’il n’est pas allé bien loin, plus la motive…
Physiquement j’ai bien la pêche encore, j’avance assez bien. Dans le village, une fontaine, je me jette littéralement dessus. Pendant que je remplis mon camel, 3 gars qui sont ici se découragent mutuellement à abandonner en disant qu’il reste 2km à pousser, puis 6km de piste et que c’est hyper long. Je ne les écoute pas, je repars…je ne vois plus yoyo et Marco, je me dis qu’ils ont du me mettre un bon ¼ d’heure. La montée se passe finalement bien, j’ai la rage de finir, et je me dis que je n’ai jamais été aussi près !! Je rattrappe des gars super sympas devant qui faisaient une pause et repartent avec moi. Bon, je ne suis plus très causante…on va arriver ensemble au ravito !
Arrivée au col st Michel, Yoyo et Marco m’encouragent de loin, et je commence a reprendre bien le sourire !!! Chocapic est là aussi ! Je ne sais pas quelle heure il est, et ils me disent que je n’ai qu’a signer une décharge pour continuer. Yesssss ! je m’étais fait des gros scénarios dans ma tête toute la course, si j’arrive hors-temps, m’en fous je pleure jusqu’à ce qu’ils me laissent finir !! J’en ai pas chié autant pour pas finir quand même !! Maléfique
Je repars tranquillou après avoir bu un coca (beurk), et ça monte tranquille…pas de problèmes de jambes !! Là je savoure, parce que je sais que je vais finir, et c’est trop bon !!! je me demande depuis combien de temps jip et les autres sont arrivés…
Le début de la traversée / descente du férion est une horreur…plus la force de piloter sereinement, je perds énormément de temps à mettre pied à terre. Chocapic m’a attendu un peu, je lui dis de partir devant, je gère tranquille. Enfin la fin, encore un peu de pétage de bras pour le plaisir !
Et c’est l’arrivée, je suis toute folle, ; j’ai envie de pleurer…je passe l’arrivée avec un énorme sourire, je crois que j’étais prete à continuer encore 2h s’il le fallait !!

Bon, sorry pour le roman hein, mais c’est intense, comme ma course !!
En vrac, je dirais :
Les + : c’est du super VTT, et un bon défi à faire au moins une fois dans sa vie.
L’ambiance est super sympa, on aimerait avoir + de temps pour discuter avec tout le monde !!
C'était génial d'etre avec toute l'équipe Grevtt, ambiance super, merci les copains!
Les - : Arriver avec 4 sorties de décrassage, c’est pas bien malin. Par contre, on est « frais » niveau motive, et ça c’est cool !
Le nombre hallucinant de personnes qui ont essayé de me décourager, avant et pendant la course ! Heureusement que jip lui, contre-attaquait en me disant que c’était rando, que j’avais déjà fait bien pire et que je finirais sans problème !! Choqué Confus Mort de rire

J’ai vraiment pas regretté de m’être décidée et inscrite une semaine avant, c’est énorme. Mais c’est surtout grâce aux filles et à leur énorme motivation que je me suis décidée ! Gros bravo à toutes, à Faby qui nous encourage quand on voit sa détermination (et sa réussite !! t’es trop forte tu les a fuméées !!!!). Bravo et Merci Yoyo et Marco, qui m’ont bien aidée au Col de Porte quand j’ai eu mon gros coup de mou !! Et Juju, félicitations pour ta perf, c’est la classe d’avoir fait tout ça !!! Pareil @ tous les autres, et chocapic qui était bien sec, avec encore moins d’entrainement que nous (si c’est possible) et qui a fini !!

Enfin bon, dites vous bien que l’année prochaine…je ferais pas 1M de plus!!! , et surtout je refais surement pas la Transvé !! M. Green
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Seb
Rando-Freeride


Inscrit le: 15 Sep 2004
Messages: 5128
Localisation: Grenoble
VTT: Intense 5.5
MessagePosté le: 25 Mai 2007 10:44    Sujet du message: Répondre en citant

c'est booooooooon ça!!
M. Green
_________________
Thé? Café? Chocolat?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Ben
Rando-Freeride


Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 2149
Localisation: Gre
VTT: A peine...
MessagePosté le: 25 Mai 2007 10:51    Sujet du message: Répondre en citant

Vous savez combien ça me coute de lire tout ces CR de ouf???!!! Mal ou Très fou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Seb
Rando-Freeride


Inscrit le: 15 Sep 2004
Messages: 5128
Localisation: Grenoble
VTT: Intense 5.5
MessagePosté le: 25 Mai 2007 10:57    Sujet du message: Répondre en citant

8 cts /mot?
_________________
Thé? Café? Chocolat?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Ben
Rando-Freeride


Inscrit le: 03 Avr 2005
Messages: 2149
Localisation: Gre
VTT: A peine...
MessagePosté le: 25 Mai 2007 11:04    Sujet du message: Répondre en citant

attends chui pas trad-discount hein Roulement des yeux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vinc
Webmaster / Admin


Inscrit le: 26 Mar 2004
Messages: 4609
Localisation: Grenoble'Plage
VTT: Santa Cruz Blur LT2
MessagePosté le: 25 Mai 2007 11:19    Sujet du message: Répondre en citant

C'est la classe ces CR les filles ...
Cool de voir comment la course a été vécue par chacune Cool .

Manque plus que le CR de Faby pour être complet ! Faby, KESTUFOU ?

Mon CR arrive dans l'après-midi ... je n'ose pas le coller juste après celui de Mawika, ça risquerait de faire exploser la page du post Mort de rire ...

_________________
GrenobleVTT.com - Singletrack.fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GrenobleVTT.com Index du Forum -> Evénements VTT Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 53, 54, 55 ... 65, 66, 67  Suivante
Page 54 sur 67

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


GrenobleVTT.com
Singletrack.fr | Liens VTT | Contact | Flux RSS | Zone d'administration