Page 1 sur 1

[16/07/17] --> Col des Quirlies, encore

Posté : 11 juil. 2017 22:41
par Oliv'
Oui, Dimanche je fais le Col des Quirlies (#3000m, 1300mD+, localement T5, voir détails de ma proposition de we dernier).

Tu viens? Oui là, toi. Oui, c'est ça, toi. A qui d'autre crois-tu que je m'adresse? A toi, là bien sûr. Alors dis moi, ça te branche? ;-)

Image

Re: [16/07/2016] : Col des Quirlies, encore.

Posté : 14 juil. 2017 18:31
par Yannick38
https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/ ... e=59C3F4B0

Pour te donner une (petite) idée du glacier, j'étais en face aujourd'hui :)

Re: [16/07/2016] : Col des Quirlies, encore.

Posté : 14 juil. 2017 21:55
par Rouqumoute
Nous, on est passé en bas du glacier et ça donnait pas super envie de grimper avec le spad sur le dos sur cette patinoire glacée sans neige... :roll:

Re: [16/07/2016] : Col des Quirlies, encore.

Posté : 14 juil. 2017 22:51
par Rouqumoute
Regarde un peu les photos , ça te donnera une idée... :wink: https://www.strava.com/activities/1083105997

Re: [16/07/2016] : Col des Quirlies, encore.

Posté : 15 juil. 2017 18:51
par Oliv'
Merci pour vos indications.

Départ 4h00 de la Vallée du Grésivaudan. J'espère être de retour pour l'arrivée à Puy en Velay. ;-)

Re: [16/07/2016] : Col des Quirlies, encore.

Posté : 16 juil. 2017 20:37
par Oliv'
Allez hop un petit CR.

Chères GrenobleVTTeuses, chers GrenobleVTTeurs.

Je reviens du Col des Quirlies.

En 1 mot? zut - j'ai loupé l'arrivée à Puy en Vellay, pas faute d'être parti à 4h00.
Sommairement, J'ai grimpé jusqu'à 2900m sans quasiment mettre les pieds par terre, c'était trop fastoche, c'était extraordinaire, j'ai grimpé les 2/3 du Glacier de St Sorlin au petit matin à la pédale! n'importe qui peut le faire, c'était magique. En échange, la saison est tout de même avancée, ça a bien fondu, le versant Sud des Quirlies c'est vraiment glauque, c'est juste un terrain hostile.

Tout d'abord merci de m'avoir donné quelques indications, j'ai pas percuté sur le coup, ouai un glacier, même celui de StSorlin, c'est pas un terrain de jeu rigolo genre allez hop les doigts dans le nez. Nan c'est vraiment un truc très singulier, c'est très vivant, vraiment. sympa! mais bon... Le matin c'est comme un p'tit chaton, c'est trop mignon. A 12h il a complètement changé, ça ruisselle de partout, c'est plein d'ornières, et puis il y a les crevasses, et là il est déjà vachement moins rigolo le félin.

Bon allez hop, départ 4h00, avec mon nouveau CD de Hannah Geogas https://www.youtube.com/watch?v=g_mE32qYDaY, le pied, la route est déserte, pas un cycliste, pas une moto ni un camping car, juste les chevreuils et les oiseaux qui se fondent dans les première lueurs du jours. C'était... à refaire, & partir une heure plus tôt!

Image

ça ronfle dans les camping-cars sur le parking du Col de la Croix de Fer, je branche le 20-28 26' et, vous connaissez sûrement la piste pour aller au Col de l'Etendart, on a l'impression de décoller en avion. Et quand le soleil atteint les Aiguilles d'Argentières, on les voit petit à petit diminuer, et l'horizon s'ouvre dans l'azur du matin, un pied total.

Image
Image

Un peu trop tôt pour commander une Stella canette au refuge ;-), je contourne les lacs puis arrivé au bout il y a ce sentier qui grimpe la moraine du Glacier de Saint Sorlin. L'année dernière à cette époque c'était un immense névé, là c'est juste un sentier absolument excellent à grimper. 3 pieds par terre, je vous l'accorde - grosse surprise pour moi! trop cool.

Image

Arrivé au pied du Glacier, et bah il croustille comme du caramel et l'IGN m'indique qu'il fait 20% de pente. C'est le départ de la plus belle grimpette de ma courte existence - chaque fois que je regardais la carte, depuis plusieurs années, je priais pour que ce soit comme ça. je crois bien avoir grimpé jusqu'à 2900m sans même forcer tellement cette glace est rapeuse, alvéolée, craquante. Quel imbécile! j'ai oublié de remplir ma gourde au lac! et bah je trouve un petit ruisseau de fonte au milieu de cet impressionnant glacier et c'est réglé - elle est bonne, ça m'a rappelé de bon souvenirs... C'est bon, j'ai compris, j'ai touché le jackpot.

Image
Image
Image

Ahh au bout ça devient de la neige de névé - ah bah quand même je vais même pouvoir porter un peu! ;-)

Image
Image

Au Col des Quirlies, on voit des glaciers derrière, suspendus dans le vide, plus petit sûrement, plus impressionnant surtout que ceux des Ecrins ou du Mont Blanc. C'est le Paradis de Dante - glacé, venté, stéril. Oui il y a un vent à décorner les boeufs dans cette ouverture, et bah allez hop je prendrais mon pique-nique, soigneusement préparé, au Lac des Quilrlies. Et ça c'est la bascule.

Image
Image
Image
Image

Oui, vous savez, Tintin au Tibet, Hergé lui même disait que c'était l'histoire d'un cauchemars dans un paradis blanc. Je vous raconterai pas, le versant Sud des Quirlies ça n'a rien à avoir avec le topo que je vous ai mis en lien. Nan, à cette saison, c'est autre chose. C'est juste un terrain hostile.

Bon bah de retour au Col des Quirlies, je fais une pause pour me remettre les idées en place. Descendre la neige de névé du glacier de Saint Sorlin c'est pas très drôle, puis arrivé sur la glace, je ne reconnais pas du tout le terrain enchanté de tout à l'heure. ouai là c'est pas hyper amusant à descendre, c'est plein d'ornières et puis ouai y a des crevasses. ouf, même cachées, elles sont facile à deviner. Une nana très sympa, médusée comme moi par une profonde crevasse qu'on cherche tous les deux à contourner, m'indiquera un chemin plus facile qu'elle viens de prendre. Ravi d'arriver au lac. Le Glacier de Saint Sorlin : à faire une fois! juste une fois. de très bon matin ;-)

De toute manière, j'étais plus du tout dans l'ambiance, ça m'a rappelé Bradley Wiggins qui chute sous la pluie à Florence au Giro, ou Andy Schleck qui descend sur les cocottes, tu te concentres pas comme ça. J'avais qu'une envie c'est de m'arrêter dans un endroit clément. Cool, après une bonne descente de pierrier comme je les aime, j'irai me baigner dans un des grand lac. Un couple venu passer la semaine pour voir le tour de France m'offrira un bon café et on va discuter chiffon un bon moment. C'est vachement mieux là où il y a de l'herbe, un lac, des fleurs, et des promeneurs. là les cailloux sont sympas, c'est bon d'y faire du vélo.

Là haut, chez le Yeti, les cailloux sont... j'ai jamais vu ça.

Je suis très gêné de vous avoir proposé une sortie scabreuse à partir d'un topo aguichant sur l'internet. Autant le début c'était l'absolue perfection du vélo comme on l'aime, autant après ça...

La bonne nouvelle du jour : En fait je suis grimpé à 2993m. ouf. J'espère bien que le jour ou je passerai enfin les 3000m ça sera la fête, avec Jacky, Thomas et vous je l'espère, dans un cadre sympa.

Re: [16/07/2016] : Col des Quirlies, encore.

Posté : 16 juil. 2017 22:23
par Rouqumoute
:applaudissement: pour le courage et le CR :LOLbleu:

Re: [16/07/2016] : Col des Quirlies, encore.

Posté : 17 juil. 2017 06:44
par JLS
+1 :cimer: pour le CR.
Donc du coup t'as fait un A/R sans voir le lac des Quirilès ?
En tout cas bel effort ! (et comment il tient ton vélo sur le premier selfy: sangle ? Sac à dos spécial ?)

Re: [16/07/2016] : Col des Quirlies, encore.

Posté : 17 juil. 2017 13:55
par Oliv'
Salut. vous êtes sympa. :-)

ouai, j'ai fait un A/R minimaliste. L'idée de refaire une seconde bascule comme celle de Rouqmout' par exemple ça m'a pas plus tenté que ça. J'avais qu'une envie retrouver mon CD de Hannah Georgas. ;-)

Pour le portage? Très bonne question.
- Après plusieurs essais dans des sacs haut de gamme, les sacs Décathlon bas de gamme sont de loin les meilleurs. Ils ont des sangles périphériques que j'utilise pour accrocher le vélo. Ouai un vélo de 14kg tient très bien. Moi j'ai le Forclaz22Air (30Eur) qui n'existe plus et ils en ont un plus simple à La tronche à 20Eur, le Simond Alpinism22, avec ces fameuses sangles. Dommage il n'a plus la poche spéciale appareil photo sur la sangle ventrale - dont je coupe les lanières parce qu'elle s'accrochent dans la selle lors des relances après les passages techniques.
- Pour le casque, j'utilise des scratchs spéciaux très très pratiques qu'on m'a trouvé chez ST. là faut fouiner sur amazone.

Image
Image

ouai, les mains libre c'est très important pour moi :
- c'est beaucoup plus confortable d'avoir les bras ballant, moins de douleurs au cou et aux épaules.
- le vélo est dans une position très stable, moins de douleurs de dos.
- tu peux, après 3 heures de portage, faire un selfie en montagne avec les doigts dans le nez ;-)
- en cas de pépin, tu as 2 mains pour te sortir de là.